Qui sommes-nous?

Organisation et objectifs

  • Société suisse de médecine manuelle (SAMM)
  • Fondation: 1959 à Baden
  • 1500 membres
  • Membres: médecins ayant achevé la formation complémentaire en médecine manuelle

Une association ancienne
La Société suisse de médecine manuelle SAMM est une association créée en 1959 à Baden comptant 1500 membres dont la très grande majorité sont des médecins ayant achevé la formation complémentaire en médecine manuelle. Depuis sa fondation, la représentation interdisciplinaire de tous les spécialistes a toujours été un point central dans les réflexions menées sur la politique professionnelle de l'association. Par conséquent, notre structure accueille entre autres des médecins spécialistes en médecine interne, en médecine physique et en rééducation.

Assurer la formation complémentaire et continue en médecine manuelle
Notre société poursuit l'objectif d'établir la médecine manuelle en Suisse et d'assurer la formation complémentaire et continue correspondante. En accord avec la FMH (association des médecins suisses), la SAMM assume la responsabilité de la formation complémentaire en médecine manuelle en Suisse. Elle propose en parallèle des cours de formation continue pour les praticiens en médecine manuelle déjà formés afin de rafraîchir et compléter en permanence les compétences acquises.

La SAMM soutient en outre des projets de recherche en médecine manuelle. Mais il est également important pour nous d'être connectés avec tout le secteur spécialisé. C'est pourquoi nous entretenons des relations suivies avec d'autres institutions universitaires et associations de médecins en Suisse et à l'étranger.

Tout médecin ayant achevé la formation complémentaire en médecine manuelle peut devenir membre ordinaire.

Téléchargements


Statuts de l’Association des Médecins Suisses pour la Médecine Manuelle SAMM

  • Dénomination et siège
  • But
  • Qualité de membre
  • Organes de la société
  • Divers

Art. 1
La „Société des Médecins Suisses pour la Médecine Manuelle SAMM“ est une association au sens des articles 60 ss du Code civil suisse (CCS).

Art. 2
Le comité détermine le siège de l’association.

Art. 3
L’association a pour but

  • la formation, la formation postgraduée et la formation continue dans le domaine de la médecine manuelle,
  • la promotion de travaux scientifiques,
  • l’échange d’expérience entre confrères et
  • la représentation de la profession dans des questions concernant la médecine manuelle.
  • membres ordinaires,
  • membres extraordinaires,
  • membres libres et de
  • membres d’honneur.
  • a terminé avec succès la formation postgraduée en vue de l’obtention l’attestation de formation complémentaire en médecine manuelle SAMM Niveau 2 (DAS),
  • a obtenu l’attestation de formation complémentaire en médecine manuelle SAMM selon le règlement antérieur sur la formation,
  • possède l’attestation de formation complémentaire étranger équivalent en médecine manuelle ou
  • un titre reconnu comme tel par le comité.
  • a terminé avec succès la formation postgraduée en « Bases de la médecine manuelle SAMM » Niveau 1 (CAS),
  • est un médecin pratiquant la médecine manuelle à l’étranger ou
  • est reconnu comme tel par le comité.
  • sur demande des candidats et sur présentation des documents nécessaires ou
  • après réussite de la formation postgraduée en „Attestation de formation complémentaire en Médecine manuelle SAMM“ Niveau 2 (DAS).
  • sur demande des candidats et sur présentation des documents nécessaires ou
  • après réussite de la formation postgraduée en „Bases de la médecine manuelle SAMM“ Niveau 1 (CAS).
  • l’assemblée générale,
  • le comité,
  • l’organe de révision,
  • la commission de formation postgraduée,
  • la commission de formation continue.
  • le président,
  • les autres membres du comité,
  • l’organe de révision,
  • les membres de la commission de formation postgraduée et de la commission de formation continue,
  • le procès-verbal de la dernière assembblée générale,
  • les rapports annuels du comité et des commissions,
  • les comptes annuels, le rapport de l’organe de révision et
  • le budget,
  • la cotisation annuelle,
  • les modifications des statuts,
  • l’exclusion de membres,
  • la dissolution de l’association,
  • le produit de la liquidation en cas de dissolution de l’association.
  • dirige l’association et ses organes,
  • représente les intérêts de l’association vis-à-vis des tiers,
  • élit les chargés d’enseignement et le secrétaire général,
  • adopte les règlements et les directives nécessaires,
  • met en place une commission d’examen et élit ses membres,
  • désigne, si nécessaire, des groupes de travail et de projet,
  • organise le traitement des affaires,
  • conclut les contrats avec des partenaires,
  • organise la comptabilité.

Art. 4
1 La société se compose de :

2Peut devenir membre ordinaire tout médecin[1] qui


3Peut devenir membre extraordinaire celui qui

Les membres extraordinaires n’ont ni droit de vote ni droit d’éligibilité.

4Peut devenir membre libre celui qui a cessé de pratiquer la médecine manuelle.

Les membres libres n’ont ni droit de vote ni droit d’éligibilité.


5Peut devenir membre d’honneur celui qui, durant des années, a fait preuve d’un engagement particulièrement méritoire en faveur de la société ou de la médecine manuelle.

Les membres d’honneur sont élus par l’assemblée générale sur proposition du comité. Ils conservent, en leur qualité d’anciens membres ordinaires, leur droit de vote et leur droit d’éligibilité.

Les membres d’honneur ne paient pas de cotisation annuelle.

Art. 5
1L’admission en qualité de membre ordinaire est décidée par le comité

2L’admission en qualité de membre extraordinaire est décidée par le comité

3L’admission en qualité de membre libre est décidée par le comité sur demande des candidats.

Art. 6
La qualité de membre de l’association s’éteint par démission, exclusion ou décès. La démission doit être communiquée par écrit au secrétariat général. La cotisation de membre de l’année en cours lors de la démission reste due.

Art. 7
1Le comité peut exclure sans indication de motif des membres qui compromettent la réputation de la société, ne s’acquittent pas d’obligations financières ou contreviennent à des objectifs, principes ou décisions de la SAMM.

2Les personnes exclues par le comité ont, dans les quatre semaines à compter de la notification de la décision, un droit de recours à l’assemblée générale. Celle-ci statue définitivement à la majorité des deux tiers des membres présents.

3Des propositions d’exclusion de l’association peuvent aussi être formulées à l’intention de l’assemblée générale par un cinquième des membres présents.

Art. 8
1Les membres paient une cotisation annuelle que l’assemblée générale fixe chaque année.

2Les dettes de l’association ne sont garanties que par sa fortune sociale. Une responsabilité personnelle des membres est exclue.

Art. 9
Les organes de l’association sont :

Art. 10
1L’assemblée générale est le pouvoir suprême de l’association. L’assemblée générale a lieu durant le premier semestre de chaque nouvel exercice annuel.

2Les membres sont convoqués à l’assemblée générale au moins quatre semaines à l’avance ; l’ordre du jour est joint à la convocation.

3Les membres peuvent présenter des propositions. Celles-ci doivent être signées par au moins 10 membres et parvenir au président ou au secrétariat général au moins huit semaines avant l’assemblée générale.

4Le comité peut, de sa propre initiative ou si un cinquième des membres l’exige, convoquer une assemblée générale extraordinaire.

Art. 11
L’assemblée générale

élit

approuve

donne décharge aux organes,

prend les décisions sur

Art. 12

1Chaque assemblée générale régulièrement convoquée décide valablement. Elle est dirigée par le président ou, en cas d’empêchement de celui-ci, par son remplaçant. Les délibérations doivent faire l’objet d’un procès-verbal constatant au moins les décisions.

2Chaque membre ordinaire dispose d’une voix à l’assemblée générale.

Les décisions de l’assemblée générale sont prises en scrutin ouvert à la majorité simple des votes exprimés. Les votations et les élections se font en scrutin secret si le cinquième des membres présents le demande.

3En cas d’égalité des votes, le président a voix prépondérante.

4L’exclusion de membres, la modification des statuts ou la dissolution de l’association nécessitent une majorité des deux tiers des membres présents à l’assemblée générale.

5Des modifications des statuts et la dissolution de l’association ne peuvent être décidées que si ces objets ont été mentionnés comme figurant à l’ordre du jour dans la convocation à l’assemblée générale.

6 Une votation générale peut également être organisée pour la dissolution de l’association. La dissolution est réputée décidée si elle est acceptée par 2/3 des votants.

Art. 13
1Le comité se compose d’un président et d’au moins cinq autres membres. La durée de fonction est de trois ans. La réélection est possible.

2 Le président est élu par l’assemblée générale. Le comité se constitue lui-même pour le surplus. Il règle le droit de signature.

3Le comité se réunit pour des séances aussi souvent que les affaires en cours le nécessitent. Chaque membre du comité est en droit de convoquer celui-ci. Les séances du comité font l’objet d’un procès-verbal constatant au moins les décisions prises.

4 Les décisions sont prises à la majorité simple des votes exprimés. En cas d’égalité des votes, le président a voix prépondérante.

5Des décisions peuvent être prises par circulation si aucun membre du comité n’exige que l’affaire soit discutée de vive voix.

Art. 14
Le comité

Art. 15
Une entreprise indépendante de la branche fiduciaire est désignée en qualité d’organe de révision. Elle vérifie les comptes annuels et établit un rapport à l’intention de l’assemblée générale. Elle est élue chaque année. La réélection est possible.

Art. 16
L’exercice annuel de l’association va du 1er octobre au 30 septembre.

Art. 17
Le texte allemand des statuts est juridiquement déterminant quant aux questions relatives à leur interprétation.

Art. 18
Les présents statuts remplacent ceux du 27 novembre 2003, respectivement du 1er décembre 2005, antérieurement applicables. Ils entrent immédiatement en vigueur lors de leur acceptation par l’assemblée générale du 29 novembre 2013

Interlaken, 29 novembre 2013

Le Président: Le Secrétaire:
Dr. med. Ulrich W. Böhni Dr. rer. publ. HSG Sven Bradke



[1] Afin d’améliorer la lisibilité du texte, seul le genre masculin est utilisé dans les présents statuts pour désigner des personnes ou des fonctions.

Téléchargements

Plan directeur de la SAMM

I. PRÉAMBULE

La Samm est la Société médicale prépondérante en Suisse dans le traitement des désordres fonctionnels de l’appareil locomoteur (en particulier dans les affections dorsales, articulaires et musculaires). Ses membres, par la pratique de la MM, proposent une méthode globale et multidisciplinaire qui par un traitement médical efficace permet d’obtenir des résultats rapides, complets, et économiquement avantageux.

II. BUTS

La SAMM regroupe les médecins qui après avoir suivi une formation post-graduée en médecine manuelle ont obtenu l’attestation de formation complémentaire (SAMM) ou qui manifestent leur intérêt pour ce domaine dans le cadre de leur spécialisation.

La Médecine manuelle est une branche de la médecine qui s’occupe des désordres fonctionnels de l'appareil locomoteur et de leurs conséquences et s’inscrit dans la prise en charge globale du patient.

A l’approche diagnostique médicale classique s’ajoute une analyse des dysfonctions de l’appareil locomoteur chez les adultes et les enfants basée sur les principes de la biomécanique, de la neurophysiologie et sur la palpation à la recherche de modifications tissulaires.

La médecine manuelle vise à la restitution de la physiologie locomotrice, à la disparition des douleurs et des modifications tissulaire. Dans ce but, elle utilise des techniques de mobilisation articulaires et des techniques tissulaires. Elle se base sur les principes de la biomécanique et de la neurophysiologie.

Cette procédure thérapeutique inclut une participation active du patient par des exercices spécifiques où la prévention occupe un rôle prépondérant.

III. STRATEGIE ET METHODES

Conformément au RFC de la FMH, la SAMM organise pour les médecins intéressés un programme structuré de formation post-graduée sanctionné par un examen final qui permet l’obtention de l’attestation de formation complémentaire en Médecine manuelle (SAMM).

La formation continue, obéissant à des critères de qualité strictes, est assurée par l’organisation régulière de manifestations de formation pour garantir la mise à jour et l' élargissement des connaissances scientifiques et des aptitudes techniques pour maintenir un niveau de qualité optimale.

La SAMM se charge de promouvoir, soutenir et entreprendre des recherches scientifiques dans le domaine des thérapies manuelles en particulier dans le but de fournir des bases scientifiques solides aux différentes modalités utilisées dans le diagnostic, le traitement et la prévention en médecine manuelle.

IV. RELATIONS INTERNES

Par son activité et ses échanges, la SAMM maintient la cohérence des principes diagnostiques et thérapeutiques et la cohésion de ses membres qui peuvent s’identifier aux buts et à l’image de la société.

La participation active des membres est recherchée pour prendre en considération de manière optimale les souhaits et les exigences de la base.

Le congrès annuel est une des manifestations importantes pour concrétiser les échanges scientifiques et entretenir des contacts amicaux entre les membres.

V. RELATIONS EXTERIEURES

Avec son orientation diagnostique, thérapeutique et préventive, la Samm couvre le domaine des désordres fonctionnels de l’appareil locomoteur. Dans cette optique, de par son approche efficace et économique, elle se présente comme une société de discipline médicale spécialisée. Elle est active dans ce rôle vis-à-vis de la FMH, des partenaires et des décideurs du domaine de la Santé et du public. Elle occupe une place prépondérante dans le domaine de la prévention.

Dans le but de faire connaître et d’établir les principes de la médecine manuelle au-delà de la Société, la Samm recherche le contact et des relations académiques avec les autres sociétés de disciplines médicales et les institutions universitaires. Dans le même but, elle rencontre les professions et organisations non-médicales qui sont actives dans ce domaine.

La SAMM entretien des relations avec des organisations étrangères et internationales qui s’occupent de médecine manuelle, avec l’intention de promouvoir la médecine manuelle dans le monde entier.

Dans ses relations extérieures, la Samm se présente comme une société de discipline médicale orientée vers l’avenir et attentive aux nouveautés de la pratique médicale et à l’évolution des structures dans le domaine de la Santé.

VI. STRUCTURES

La Samm est une association au sens de l’article 60ff du CC et est organisée en conséquence. Le comité qui est compétent pour le domaine stratégique est assisté par un secrétaire général pour le domaine opérationnel.

Elle offre à ses membres des informations, des conseils et des prestations qui visent à faciliter la formation post-graduée et continue, la pratique médicale quotidienne et le respect des critères de qualité.

Dans le cadre de ses compétences, elle prend position sur les problèmes de Santé publique et se tient à disposition des patients pour des informations.

VII. RESSOURCES

La SAMM établit un collège des enseignants. En collaboration avec d’autres experts, il va s’occuper de la formation post-graduée et continue. La validation et le développement des connaissances de médecine manuelle font partie de son cahier des charges.

Elle se consacre à développer des structures tant à l’intérieur qu’à l’extérieur d’institutions spécialisées, qui permettent aux membres d’approfondir leurs connaissances et leurs capacités.

La réalisation financière de ces objectifs, se fait en collaboration avec la Fondation pour la formation post-graduée et continue en médecine manuelle.

v. 1.0

Sion, 17.5.2003

v 2.0

Molare, 23.8.2003

v 2.1

Affoltern, 1.11.2003

v 2.2

Vernehmlassung Lehrerkollegium, 10.11.2003

Mise en consultation de la traduction: 28.5.04

Téléchargements
News

Congrès SAMM

Congrès SAMM 2017
30 novembre au 2 décembre 2017 à Interlaken

Congrès SAMM 2018
29 novembre au 1er décembre 2018 à Interlaken

Congrès SAMM 2019
28 au 30 novembre 2019 à Interlaken

Témoignages

Dr med. Michael Gengenbacher
Président et enseignant

«Soulager la douleur sans intervention chirurgicale – c'est possible grâce à la médecine manuelle.»